Centre de recherche

Bioprojet biotech, un centre de recherche multidisciplinaire moderne & à taille humaine

En septembre 2001, Bioprojet acquérait le centre de recherche de Glaxo Smith Kline, situé à Saint-Grégoire, près de Rennes. Il regroupait à cette occasion les chercheurs de GSK et ceux de Bioprojet précédemment hébergés dans des laboratoires universitaires. Rebaptisé Bioprojet Biotech, le centre de recherche accueille 45 scientifiques et techniciens qui maitrisent l’ensemble des métiers de la recherche préclinique depuis la mise au point de molécules chimiques originales jusqu’aux stades précédant immédiatement le développement clinique.

La stratégie d’innovation vise à la création de médicaments originaux dans des classes n’ayant pas encore connu d’application thérapeutique. Elle repose sur un développement rationnel de molécules interagissant avec des cibles bien identifiées, appartenant pour la plupart à la classe des récepteurs hepta-hélicaux. Les candidats médicaments appartiennent aux domaines de la neurologie, de la gastroentérologie et de l’immunologie.

Le site présente une superficie de plus de 10 000 m2 dont près de la moitié pour les laboratoires. Ceux-ci sont équipés d’instruments scientifiques de pointe, nécessaires à la réalisation d’opérations très diverses de recherche et développement préclinique d’un médicament. De par exigence réglementaire, les opérations sont réalisées en application stricte des Bonnes Pratiques de Laboratoire, avec un contrôle périodique de l’Agence Française du Médicament.

Le centre de recherche est composé de quatre unités scientifiques :

  • Unité de biochimie/biologie moléculaire, qui développe de nouvelles cibles de recherche par clonage, évalue in vitro les molécules synthétisées par la chimie sur de multiples tests biologiques automatisés, vérifie leur sélectivité, développe des systèmes prédictifs d’effets secondaires indésirables, notamment les tests de sécurité cardiaques ;
  • Unité de chimie thérapeutique, qui s’aide de la modélisation moléculaire des protéines-cibles pour créer  de nouvelles molécules (environ 5 à 10 par semaine), par synthèse rationnelle et évaluation de l’activité et de la sélectivité ; l’Unité prépare aussi les voies  de synthèse industrielle des candidats-médicaments retenus pour le développement.
  • Unité de pharmacologie, qui évalue des molécules sur des modèles prédictifs des activités thérapeutiques, prépare et dirige les études réglementaires de toxicologie et de pharmacologie de sécurité, pratiquées ensuite dans des centres spécialisés.
  • Unité de pharmacocinétique/bioanalyse (Degré de conformité A aux BPL), qui évalue la pharmacocinétique, la distribution tissulaire, le métabolisme et les interactions éventuelles des candidats-médicaments au stade préclinique notamment à l’issue des études de toxicologie, enfin elle développe les méthodes et réalise la bioanalyse des études cliniques.

« Bioprojet ne recherche que des molécules qui soient les premières dans une classe pharmacologique et qui constituent une innovation thérapeutique », Jeanne-Marie Lecomte.

Axes de recherche

Le centre de recherche de Bioprojet, Bioprojet Biotech, se trouve à Saint-Grégoire, près de Rennes...

en savoir plus

Nos valeurs

Les Collaborateurs de Bioprojet suivent une voie tracée par les Fondateurs, et sont guidés dans…

en savoir plus